Prime à la conversion 2022 : les démarches pour acquérir un véhicule électrique

Prime-à-la-conversion-2021-les-démarches-pour-acquérir-un-véhicule-électrique
Prime-à-la-conversion-2021-les-démarches-pour-acquérir-un-véhicule-électrique

Prime à la conversion 2021 : les démarches pour acquérir un véhicule électrique

Si vous prévoyez de changer de voiture, pourquoi ne pas opter pour un véhicule électrique ? Ce dernier vous fera bénéficier de nombreuses aides, bonus et primes à la conversion. Par conséquent, vous pouvez faire baisser la facture de votre voiture, parfois même en dessous des tarifs des véhicules thermiques. En fonction de vos ressources, ces aides peuvent vous aider à acquérir des véhicules encore chers, et ce même si vous voulez acheter d’occasion.


Achat d’un véhicule électrique : bénéficier d’une prime à la conversion

Que vous achetiez une voiture neuve ou d’occasion, une prime à la conversion s’élève à 2 500 euros, voire 5 000 euros, si votre revenu fiscal de référence est inférieur ou égal à 13 489 euros. Pour en bénéficier, vous devez vous séparer de votre ancien véhicule essence immatriculé avant 2006 ou d’un diesel d’avant 2011 et en échange, vous devez acheter un véhicule électrique ou hybride rechargeable. Les véhicules essence classés Crit’Air 1, c’est-à-dire immatriculés après le 1er janvier 2011, permettent également de bénéficier d’une prime à la conversion de 1 500 euros à 3 000 euros, selon les mêmes conditions de revenus.

En plus de la prime de conversion, il vous est possible également de bénéficier d’un bonus écologique de 1 000 euros pour un véhicule électrique d’occasion à 6 000 euros pour un modèle neuf de moins de 45.000 euros. Sachez que les barèmes seront réduits de 1 000 euros en 2022.

Achat d’un véhicule électrique : y a-t-il d’autres aides ?

Sachez qu’en achetant un véhicule électrique, vous pourrez bénéficier d’une surprime jusqu’à 1 000 euros, si vous habitez ou travaillez dans une zone à faibles émissions. Certaines régions ou départements proposent également des primes cumulables. Pour les 131 communes du Grand Paris, par exemple, vous pourrez bénéficier d’une aide régionale cumulable allant jusqu’à 6 000 euros. Cependant, la plupart de ces primes cumulables sont plafonnées. Dans le Grand Paris, l’aide régionale est additionnée à la prime à la conversion et au bonus écologique, tandis que dans le département des Bouches-du-Rhône, il propose une aide jusqu’à 5 000 euros, si vous êtes non-imposable. Il plafonne ensuite le cumul d’aides à 7 000 euros. Pour voir toutes les aides régionales, suivez ce lien : 

Aides à l’acquisition – Avere France (avere-france.org)

Quel est le prix de la voiture électrique avec les primes déduites ?

Pour vous aider à y voir plus clair, voici un exemple. Si vous avez une voiture diesel de 2010 et que vous voulez acheter une Renault Zoe affichée à 24 200 euros, alors combien vous allez payer ?

Dans ce cas, vous pourrez bénéficier d’une prime à la conversion de 5 000 euros et un bonus écologique de 6 000 euros. En déduisant les primes au prix de la Renault Zoe, vous pouvez avoir une voiture moins polluante pour 13 200 euros. Cette facture peut être encore réduite, grâce à une aide régionale. Par exemple, si vous habitez dans le Grand Paris, vous pourrez bénéficier d’une aide régionale de 6 000 euros, en fonction de vos ressources. Par conséquent, vous pourrez avoir une Zoe électrique neuve à 7 200 euros. 

Par ailleurs, selon les calculs du ministère de la Transition écologique, un véhicule électrique coûte 2 euros à 3 euros en recharge, contre 6 euros à 8 euros pour un véhicule thermique. Alors, vous hésitez encore ?

À découvrir également :